Analyse des bons résultats d’un opticien breton en 2018

01/04/2019

Le magasin indépendant Optique marine favre, installé depuis 12 ans à coté de Vannes, a clôturé l’exercice 2018 avec un chiffre d’affaires en hausse de plus de 11%. C’est une belle performance quand on sait que la croissance moyenne des opticiens indépendants sur la période a été nulle.

Cette croissance est liée à une multitude de facteurs :

  1. L’équipe : impliquée et compétente. Les points forts sont le conseil, la vente et la technicité (réfraction et contactologie),
  2. L’emplacement et la visibilité du magasin : le magasin est voisin d’une grande pharmacie et en face du Centre commercial et 2 grandes vitrines permettent de rendre le magasin visible,
  3. L’espace de vente est lumineux, propre, spacieux et accueillant, il favorise l’attractivité,
  4. L’offre produits : l’analyse des ventes, des achats et du stock tous les 6 mois permet de définir l’offre optimale (marque, gammes de modèles, segment à développer…) et de rationaliser les achats pour s’assurer que les attentes des différents profils de clients du magasin soient satisfaites. Une offre produit adaptée rend le magasin plus attractif.
  5. Le merchandising a été optimisé pour valoriser le choix de montures du magasin.
  6. L’équipement : une nouvelle salle d’examen de vue équipée de matériel de réfraction permet de proposer, sur rendez-vous, des examens de vue aux clients dans les meilleures conditions depuis début 2018.
  7. La relation clients est optimisée : service qualité dédié à chaque client, suivi des insatisfactions, services personnalisés proposés tout au long du parcours d’achat des clients, contacts personnalisés, offres commerciales adaptées,
  8. L’accompagnement dans le pilotage du magasin et la prise de décision : analyse de la performance, mesure de l’efficacité des actions marketing, recommandations, bonnes pratiques, dialogue, test et mesure d’impact des décisions importantes pour le magasin.
  9. L’organisation : externalisation des fonctions qui ne sont pas les points forts de l’équipe : compta, finance, RH, marketing et pilotage,
  10. Et bien sûr la zone de chalandise : en légère croissance, elle apporte un flux de nouveaux clients que le magasin a su optimiser avec une analyse géomarketing fine permettant de cibler les zones de conquête prioritaires.

Sur un marché qui change constamment, maintenir une croissance nécessite de s’adapter en permanence. C’est-à-dire rester en éveil pour prendre les bonnes décisions qui accompagneront le développement du magasin en termes d’offres, de services, de prix, d’achats, d’investissement matériel… Vous devez vous adapter : analyser objectivement les points forts et les points faibles de votre entreprise face aux attentes des clients et agir. Ne tomber pas dans le piège de l’urgence, anticipez ! Et si vous n’avez pas toutes les compétences, n’hésitez pas à vous entourer. 

Pour maintenir la croissance en 2019 et faire face aux changements à venir, la priorité reste donnée à la satisfaction clients. Pour mieux répondre aux nouvelles attentes des clients, le magasin va prendre en 2019 le virage du digital :

Digitaliser les services : tablettes, écrans et de nouveaux outils de prise de mesure sont actuellement testés au magasin

Digitaliser la relation clients pour plus de réactivité et de proximité avec les prospects et clients : nouveaux site web, information ciblée par sms et page qualite.optiquemarinefavre.com en réflexion.

Pour booster votre relation clients avec le digital, cliquez ici.

Partager l'article

Facebook Optic Performance Linkedin Optic Performance

Nos autres articles

Cas client : Optique des salines


09/09/2021

Comment élargir sa zone de chalandise pour un opticien ?


02/09/2021

Vous aimeriez développer votre communication sans dépenser des fortunes en marketing ?


27/08/2021